GOXI

sharing in governance of extractive industries

Atelier de planification et de validation des activités du projet «Gouvernance Régionale du Secteur Extractif en Afrique de l’Ouest» (GRSE)

La GIZ (Agence gouvernementale allemande de Coopération Internationale), dans le cadre de  l’exécution du projet intitulé «Gouvernance Régionale du Secteur Extractif en Afrique de l’Ouest» (GRSE) en Côte d’Ivoire, a organisé en collaboration avec le Ministère de l’Industrie et des Mines les 6, 7 et 8 avril 2016 à la salle des conférences de son siège sis à la Riviera Golf-Abidjan, l’Atelier de planification et de validation des activités du projet GRSE.

Ces assises dont le thème était «Gouvernance minière en Côte d’Ivoire: appui et perspectives du projet « Gouvernance Régionale du Secteur Extractif en Afrique de l’Ouest » de la GIZ, ont été placées sous l’égide de M. Michael Dreyer, Directeur résident de la GIZ.

En effet, cet atelier a été l’occasion de présenter à toutes les parties prenantes étatiques et non-étatiques la Vision Minière Africaine (VMA).

Cette rencontre de travail dont l’objectif principal était de réunir tous les partenaires impliqués dans le secteur minier ivoirien, a également permis de présenter les résultats du Rapport de l’analyse de conformité aux recommandations de la VMA en Côte d’Ivoire, élaboré par les consultants Dr. Philippe KETOURE et FRIEDEMANN Gille.

Cet atelier a été encore une fois, le lieu de présenter aux partenaires le Projet GRSE, de définir les besoins des acteurs et d’identifier les activités qu’ils entendent prioriser pour l’année 2016.

Il s’est agi aussi pour les participants de définir clairement les mesures idoines ou les dispositions adéquates à prendre afin d’améliorer la note attribuée pendant l’étude sur l’analyse de conformité aux recommandations de la VMA en Côte d’Ivoire.

L’atelier qui s’est déroulé selon une méthodologie interactive et participative, s’est appuyé sur  la méthode dite «Capacity Works» de la GIZ et celle de la «AMV Gap Analysis» utilisée en Sierra Leone et au Liberia en 2014 pour l’analyse de la Vision Minière Africaine (VMA).

Cette rencontre qui a duré trois (3) jours, du 06 au 08 avril 2016, a enregistré la participation de quarante-quatre (44) participants (cf. annexe liste de présence) représentant:

  • Les Ministères de l’Industrie et des Mines, de l’Economie et des Finances, et le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable ;
  • Les Institutions publiques telles que l’Assemblée Nationale (ANCI), la Chambre des Comptes de Côte d’Ivoire, la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG), la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDHCI), le Conseil National ITIE (CN-ITIE), l’Union du Fleuve Mano (UFM) en CI, et le Secrétariat Permanent du PK ;
  • Les grandes directions techniques de l’Administration publique telles que la Direction Générale des Mines et la Géologie (DGMG), l’Agence Nationale de l’Environnement (ANDE), la Direction Générale des Douanes (DGD), la Direction Générale des Impôts (DGI), le Centre Ivoirien d’Antipollution (CIAPOL) ;
  • L’Université Félix Houphouët BOIGNY de Cocody à travers l’UFR de Droit et l’UFR des Sciences de la Terre et des Ressources Minières (STRM) ;
  • Les représentants des Comités de Développement Local Minier (CDLM) : Angovia, Hiré, Bondoukou ;
  • Les Ambassades du Canada, de Suisse, de France et de Grande-Bretagne ;
  • Les Compagnies Minières : NEWCREST, SODEMI ;
  • Les Organisations internationales : GIZ, USAID et UE ;
  • Les Organisations de la Société Civile (ONG) : Association des Femmes Juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI), APDH, Publiez Ce Que Vous Payez-CI (PCQVP-CI), Social Justice, Groupe de Recherche et de Plaidoyer sur les Industries Extractives (GRPIE) ;
  • La Presse écrite et audio-visuelle: Fraternité Matin et  SIKKA-TV.

A l’issue de ces trois jours d’intenses travaux, les participants ont pu analyser et valider les résultats du Rapport de l’analyse de conformité aux recommandations de la VMA en Côte d’Ivoire. Ils ont également pu proposer et valider un plan d’actions des activités du projet GRSE pour l’année 2016, ainsi qu’un comité pour le cadre de suivi du projet a été mis en place.

C’est pourquoi dans son allocution de clôture, le Directeur résident de la GIZ a adressé de sincères et vifs remerciements aux participants et à leurs structures respectives. Il a estimé que les débats riches et productifs sont certainement dus à la qualité du thème de l’atelier mais aussi et surtout à la compétence des personnes qui ont pris part à ces assises.

Les travaux de cet atelier ont effectivement pris fin par un déjeuner de clôture le vendredi 8 avril 2016 sur le cours de 12 h30.

Views: 171

Add a Comment

You need to be a member of GOXI to add comments!

Join GOXI

Conveners

           GOXI Partners

Translate

© 2017   Created by Kobina Aidoo.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service