GOXI

sharing in governance of extractive industries

Analyste des politiques – Conduite responsable des entreprises dans les chaînes d’approvisionnement en minerais @ L'OCDE

Analyste des politiques – Conduite responsable des entreprises dans les chaînes d’approvisionnement en minerais( Numéro de l'emploi: 12141)
Date de clôture: 26-06-2018, 21:59:00

L’OCDE est un forum économique mondial qui œuvre, aux côtés de ses 35 pays membres et de plus d’une centaine d’économies émergentes et en développement, à l’élaboration de politiques meilleures pour une vie meilleure. Notre mission consiste à promouvoir des politiques de nature à améliorer le bien-être économique et social des populations partout dans le monde. L’Organisation est une enceinte unique en son genre où les gouvernements unissent leurs efforts et confrontent leur expérience quant aux facteurs qui déterminent les évolutions économiques, sociales et environnementales, afin d’apporter des solutions à des problèmes communs.

 

L’OCDE est devenue un acteur de premier plan pour les questions financières et relatives aux entreprises. Conformément aux Orientations stratégiques du Secrétaire général, la Direction des affaires financières et des entreprises (DAF) de l’OCDE a pour mission principale de faire en sorte que les marchés contribuent à financer une croissance économique inclusive, et, par voie de conséquence, une « vie meilleure », en définissant des normes et en les faisant respecter, en participant au renforcement des capacités et en apportant une assistance technique, et en offrant un cadre de coopération et de collaboration entre les directions de l’OCDE, les parties prenantes extérieures et d’autres organisations internationales. Les activités de la DAF s’articulent autour de deux axes de travail : la déontologie et les marchés, et sa mission est menée à bien par cinq divisions de substance dont les équipes fournissent aux pays membres et aux pays partenaires conseils stratégiques, analyses et appui en matière de concurrence, de lutte contre la corruption, d’affaires d’entreprise, d’affaires financières et d’investissement international.

 

La Division de l’investissement (INV) a pour mission de conseiller les gouvernements des pays membres de l’OCDE et des pays partenaires sur la législation et la politique en matière d’investissement international, la conduite responsable des entreprises, l’investissement au service du développement et les statistiques de l’investissement direct étranger. Au sein de la Division de l’investissement, l’Unité Conduite responsable des entreprises (RBC) a pour mission d’appuyer la mise en œuvre des Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales ainsi que des guides sectorielsconnexes sur  le devoir de diligence pour les minerais, le secteur extractif, l’agriculture, le secteur de l’habillement et de la chaussure et le secteur financier. Elle assure aussi le secrétariat du réseau des Points de contact nationaux. L’Unité RBC mène également des activités tournées vers l’extérieur visant à accompagner les autorités et entreprises de certains pays d’Asie et d’Amérique latine dans la mise en œuvre des normes relatives à la conduite responsable des entreprises, ainsi que dans la mise en place de chaînes d’approvisionnement durables.

 

L’Unité RBC recherche un Analyste des politiques pour appuyer la mise en œuvre de nouveaux projets en rapport avec la conduite responsable des entreprises dans le domaine des chaînes d’approvisionnement en minerais. Par ses activités, il/elle contribuera aux travaux en cours portant sur le Guide OCDE sur le devoir de diligence pour des chaînes d’approvisionnement responsables en minerais provenant de zones de conflit ou à haut risque (ci-après « le Guide de l’OCDE ») et au forum multipartite sur sa mise en œuvre, auquel participent des représentants de pays membres et non membres de l’OCDE, d’entreprises, de la société civile et d’autres experts.

 

Il/Elle travaillera dans un environnement multinational et multiculturel, englobant les marchés émergents et les pays en développement, ainsi que les pays Membres de l’OCDE. Le/La candidat(e) retenu(e) sera en relation avec de hauts responsables de la formulation des politiques publiques, des représentants du secteur des entreprises, des experts et des parties prenantes du monde entier. Il/Elle sera amené(e) à se déplacer régulièrement en Afrique, en Asie et en Amérique latine, en plus de ses missions régulières en Europe (Belgique, Suisse, Royaume-Uni notamment). Il/Elle travaillera sous la supervision d’agents chevronnés de la Division et sera rattaché(e) au responsable principal des projets sectoriels de l’unité chargée de la conduite responsable des entreprises.

 
Responsabilités principales

 

Recherche, analyse, rédaction et consultation sur les politiques

  • Suivre l’évolution des politiques et mener des travaux de recherche sur les pratiques, les outils et les instruments actuels liés à l’exercice du devoir de diligence, et sur les problématiques ayant trait à l’approvisionnement responsable en ressources minérales.
  • Rédiger et réviser des rapports analytiques sur l’application du devoir de diligence et les pratiques responsables en matière d’approvisionnement.
  • Participer à l’élaboration et à l’exécution de stratégies et de politiques innovantes et efficaces (pilotées par le secteur privé ou les pouvoirs publics), et à la mise en place d’instruments en vue de favoriser la mise en œuvre du Guide de l’OCDE, de diffuser les résultats et les messages clés des rapports et des publications.
  • Piloter l’élaboration de travaux analytiques, y compris d’indicateurs, de mesures et de sources, afin d’évaluer l’adoption, les effets et les résultats de l’application du devoir de diligence dans le domaine des chaînes d’approvisionnement en minerais.
  • Diriger des travaux de recherche destinés à mesurer les coûts et les avantages pour les entreprises qui mettent en œuvre le Guide de l’OCDE sur le devoir de diligence.
  • Favoriser la coopération horizontale avec d’autres projets connexes au sein de l’OCDE, notamment des travaux visant à mesurer le bien-être et les risques en matière de droits de l’homme dans le contexte d’une économie mondialisée.

Activités d’ouverture et de sensibilisation

  • Mener des activités d’ouverture dans certaines zones géographiques (pays producteurs, transformateurs et consommateurs de ressources minérales) et/ou avec des parties prenantes spécifiques (par exemple, des représentants du secteur bancaire/financier, du secteur du commerce des produits de base et d’organismes chargés de l’application du droit). Une grande partie des activités se déroule en Afrique francophone.
  • Superviser l’organisation de réunions, d’ateliers, de consultations multipartites sur le Guide de l’OCDE et préparer les documents de référence.
  • Assurer des formations aux parties prenantes concernées, en particulier aux représentants du secteur privé, en rapport avec les exigences et les attentes spécifiques du Guide de l’OCDE.
  • Participer à la mise en place et à l’exécution de partenariats stratégiques avec les organisations internationales concernées (Banque mondiale, Programme des Nations Unies pour l’environnement et PNUD).
  • Assurer la liaison avec les groupes de parties prenantes hébergés par l’OCDE (par exemple, les groupes de pilotage multipartites), recueillir des contributions auprès de leurs membres et les tenir régulièrement informés de la mise en œuvre du Guide.
Représentation
  • Nouer et développer des contacts professionnels avec des responsables des pays Membres et des pays partenaires, des représentants du secteur privé, d’organisations internationales et des experts, ainsi qu’avec des organisations de la société civile au plan local et international.
  • Prendre part à des projets et activités pluridisciplinaires au sein de l’OCDE, ainsi qu’à des projets menés en collaboration avec d’autres organisations internationales.

 

Profil idéal du/de la candidat(e)

 
Formation
  • Diplôme universitaire de niveau supérieur dans un domaine pertinent, de préférence en sciences politiques, études du développement ou des conflits et droit.
  • Une formation axée sur des thématiques politiques relatives à la conduite responsable des entreprises ou aux conflits, aux questions économiques et de développement constituerait un avantage.
Expérience professionnelle
  • Au moins trois ans, et de préférence cinq ou plus, d’expérience dans le domaine de la conduite responsable des entreprises acquise dans un organisme public, une organisation internationale, une entreprise, une organisation syndicale, une organisation de la société civile, un institut de recherche ou un cabinet de conseil.
  • Une expérience, notamment au niveau international, du travail avec diverses parties prenantes (pouvoirs publics, ONG locales et internationales, associations professionnelles, syndicats) sur des activités de formation et de renforcement de capacités.
  • Collaboration ou expérience avec le secteur privé.
  • Une bonne connaissance des industries extractives, notamment du secteur des mines artisanale et à petite échelle, ainsi que des chaînes d’approvisionnement en minerais constituerait un avantage.
  • Une aptitude à recueillir et à utiliser des données en vue d’analyser les évolutions et les incidences de l’activité commerciale, notamment au regard du développement, des droits de l’homme et de la sécurité, serait également un atout.
  • Une connaissance des parties prenantes du Forum sur les chaînes d’approvisionnement en minerais responsables de l’OCDE constituerait un avantage certain.
Langues
  • Maîtrise courante d’une des deux langues officielles de l’OCDE (français et anglais) et connaissance de l’autre langue, que le/la candidat(e) retenu(e) s’engage à porter à un niveau opérationnel.
Compétences clés
  • Le/La candidat(e) doit faire preuve de professionnalisme et d’esprit de responsabilité, et posséder les compétences suivantes qui sont particulièrement importantes : relations stratégiques, sens du résultat, coopération, flexibilité, gestion des ressources, sens de la diplomatie et négociation.  
  • Veuillez vous référer au niveau 3 de la liste complète des compétences clés de l’OCDE.
 
Durée du contrat
  • Durée déterminée d’un an, avec possibilité de renouvellement.

 
  • Selon l’expérience, salaire mensuel de base à partir de 5 800 EUR ou 7100 EUR, plus allocations/indemnités en fonction de la situation personnelle, exonérés d'impôt sur le revenu en France.
 

Veuillez noter que le/la candidat(e) retenu(e) pourra être engagé(e) à un grade inférieur si ses qualifications et son expérience professionnelle y correspondent.

 

Dans le cadre de sa politique d’égalité des chances, l’OCDE encourage les candidatures qualifiées émanant de ressortissants d’un pays membre de l’OCDE, indépendamment de l’origine ethnique ou raciale, des opinions ou croyances, du sexe, de l’orientation sexuelle, de l’état de santé ou du handicap.

 

L’OCDE promeut en son sein une optimisation de l’emploi de ses ressources, pour améliorer son efficience et son efficacité et le personnel est encouragé à y contribuer activement.

 

Last updated by Norma Garza Jun 15.

Conveners

           GOXI Partners

Videos

  • Add Videos
  • View All

© 2018   Created by Kobina Aidoo.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service